La pratique du sauna périnéal | “peristeam”

Novembre 2019 : séminaire de la “naissance quantique” avec Karine Langlois @quantikmama – ces jours seront à jamais gravés dans ma mémoire ! Je découvre grâce à Karine (sage-femme, doula quantique) le “yoni steam”, littéralement “inhalation par la vulve” en français. 

l'histoire du sauna périnéal

Héritage de pratiques ancestrales, sur tous les continents, les vapeurs périnéales étaient transmises de mère en fille comme outil thérapeutique et de bien-être pour accompagner la santé.

Comment ça marche ?

Les vapeurs (eau + plantes) agissent en douceur, de l’extérieur, afin de stimuler la circulation sanguine, lympathique & énergétique. Pour pratiquer le yoni steam, il faut de l’eau, certaines plantes médicinales (ou du vinaigre de cidre, du sel ou juste de l’eau), un récipient en inox, céramique ou verre (pas de plastique), un plaid et du temps pour vous.

La chaleur qui émane de la vapeur d’eau va augmenter la circulation sanguine au niveau du bassin et ré-oxygéner le sang et stimuler la production & la circulation hormonale. Cela permet aux parois utérines de se renouveler. Les principes actifs des plantes sont absorbés par voie épithéliale (peau). Je tiens à préciser ici : la vapeur ne pénètre pas dans le vagin. Tout se joue au niveau du périnée, de la vulve, la stimulation est à la fois externe grâce à la chaleur de l’eau et interne grâce aux plantes dont les propriétés pénètrent par les pores de la peau via la vapeur d’eau.

Les bénéfices d'une pratique régulière & adaptée

  • diminution de l’acné
  • soutient du corps en transition (arrêt de contraception par exemple)
  • diminution des spottings marrons
  • diminution des SPM (syndrome prémenstruel)
  • prévenir les récidives de mycose et cystite
  •  régularise les cycles longs ou courts voire inexistant
  • améliore la qualité & la production de la glaire cervicale (si important en conception)
  • prépare l’utérus en vue d’une conception (nettoie, nourrit, prend soin)
  • régénère et cicatrise l’utérus : post-partum, épisiotomie, césarienne, avortement, opération
  • diminution de kyste, myome, polype
  • diminue la sécheresse vaginale
  • après un traumatisme
  • avant la pose d’un stérilet ou avant son retrait
  • pré et péri-ménopause
  • soutient les muscles périnéaux

Est-ce que tout le monde peut le faire ?

Il existe certaines contre-indications selon les sensibilités qui peuvent amener à des interdictions qu’il est important de prendre en compte. Le sauna périnéal est une méthode à ne pas prendre à la légère car s’il est mal fait, cela peut créer des hémorragies internes importantes qui peuvent conduire certaines femmes aux urgences. Par exemple, on ne fait pas de sauna lorsqu’on a ses menstruations.

C’est pourquoi, je recommande de se faire accompagner dans un premier temps afin de faire une anamnèse pour savoir si la personne peut pratiquer et dans quelles conditions également. Tout le monde n’utilise pas les mêmes plantes, et le temps et le nombre de séance varie également.

Consciencieusement,

Louise

MES SOURCES :

CONSULTATION/RENSEIGNEMENTS :

1 thought on “La pratique du sauna périnéal | “peristeam””

  1. Pingback: Le bain de vapeurs : les plantes employées – Les herbes conscientes

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap